Musée de la Science, Boston (USA)

Contexte

Le Musée de la Science de Boston s’efforce de transformer en profondeur la manière dont le public appréhende la science et la technologie. Pour conserver son pouvoir d’attraction et justifier son titre d’institution culturelle la plus visitée de Nouvelle-Angleterre, il doit s’appuyer sur la diversité de ses programmes et expositions tout en valorisant la majesté de son environnement urbain.

Véritable interface entre le hall principal du musée et l’espace naturel extérieur, le mur-rideau de trois étages offre une vue époustouflante sur le bassin de la rivière Charles en contrebas. Un panorama à couper le souffle, plébiscité par les visiteurs, mais malheureusement inappréciable à certains moments de la journée à cause d'un ensoleillement trop prononcé.

« C’était parfois à la limite du supportable », affirme Paul Ippolito, responsable des installations du musée. « Surtout pendant les mois d’hiver, quand le soleil rasant inondait totalement le hall et aveuglait les visiteurs. »

 

La solution

Mandaté par le musée, Cambridge Seven Associatesun cabinet d’architecte local, a longuement évalué les solutions susceptibles de corriger le problème : stores roulants mécaniques, rideaux escamotables, auvents, systèmes light shelf... Autant de dispositifs écartés l’un après l’autre.

« Pour le musée, il était indispensable de conserver une connexion forte avec la rivière Charles en contrebas, » explique Matthew Wasdyke, l’un des architectes de Cambridge Seven Associates. « Toutes les solutions envisagées brisaient ce lien, sans pour autant améliorer l'efficacité thermique du mur-rideau. »

Le cabinet d’architecte a alors découvert le produit idéal : SageGlass®, le vitrage dynamique à teinte variable, qui s’assombrit ou s’éclaircit en fonction de la quantité de soleil, afin de contôler l’éblouissement et le gain de chaleur solaire, sans altérer la vue sur l’extérieur.

Le nouveau mur-rideau est désormais partagé en trois zones horizontales contrôlées automatiquement par des capteurs de luminosité, et peut également être teinté manuellement à la demande. Programmé pour laisser pénétrer la lumière du soleil par temps froid et la bloquer en cas de fortes chaleurs, SageGlass réduit nettement la facture énergétique du musée.

 

Avantages

« Nous faisons du confort de nos visiteurs notre priorité. Grâce à SageGlass, la visite du musée est un véritable plaisir : les visiteurs ne sont plus aveuglés par le soleil, le musée s’ouvre sur l’espace extérieur et sa consommation d’énergie est réduite. », explique M. Ippolito. « L’utilisation d'une technologie de vitrage ultramoderne est en totale harmonie avec la mission du musée, qui est de transformer la manière dont les gens appréhendent la science et la technologie », ajoute-t-il. « Nous nous efforçons dès que possible de tester les nouvelles techniques de gestion des bâtiments et de l’énergie. SageGlass est l’exemple parfait d'un essai transformé. »

Téléchargez l'étude de cas

LOCALISATION: Boston, Massachusetts, USA

ARCHITECTE: Cambridge Seven Associates

Grâce à SageGlass, la visite du musée est un véritable plaisir : les visiteurs ne sont plus aveuglés par le soleil, le musée s’ouvre sur l’espace extérieur et sa consommation d’énergie est réduite.

Paul Ippolito, DirecteurMusée de la Science, Boston

Contactez-nous

Lorsque vous décidez de faire appel à SageGlass pour votre projet, vous ne choisissez pas seulement un produit de qualité: vous choisissez un partenaire capable de concrétiser vos idées à chaque étape du processus.