Comment ça marche ?

Comment ça marche ?

Le revêtement électrochrome de SageGlass est composé d’un empilement de cinq couches céramiques. Un courant électrique de très basse tension permet d’assombrir le revêtement en provoquant un transfert des ions lithium et des électrons d’une couche électrochrome à une autre.

 

Lorsque l’on inverse la polarité de la tension, les ions et électrons retournent sur leur couche d’origine et le verre redevient transparent.

 

Cette réaction à l’état solide est contrôlée par un courant de très basse tension (moins de 5 Volts DC). Plus il présente une teinte foncée, plus SageGlass absorbe et rejette la lumière et la chaleur solaire indésirables. À l’inverse, lorsqu’il présente une teinte claire, SageGlass permet de profiter au maximum de la lumière et de l’énergie solaire.

 

La technologie électrochrome en action

La nanotechnologie SageGlass consiste en plusieurs couches de revêtements posées sur le verre qui, ensemble, ont une épaisseur 50 fois inférieure à l’épaisseur d’un cheveu humain. Ces revêtements sont appliqués sur le verre par pulvérisation cathodique, un procédé de fabrication éprouvé, peu onéreux et sûr, utilisé depuis des décennies pour fabriquer des millions de mètres carrés de verre à faible émissivité. Les couches conductrices transparentes (TC) forment une sorte de sandwich autour de la couche électrochrome (EC), du conducteur ionique (IC) et de la contre-électrode (CE). Lorsque que l’on applique un courant d’une tension positive sur la TC en contact avec la contre-électrode, les ions lithium passent dans l’IC et s’insèrent dans la couche électrochrome, tandis qu’un électron compensateur de charge quitte la CE pour suivre le circuit extérieur et s’insérer finalement dans la couche électrochrome (EC).

 

Une fois les couches minces appliquées, SAGE fabrique les vitrages isolants SageGlass en double ou triple vitrage selon les standards traditionnels. Les vitrages SageGlass peuvent être posés dans des châssis de fenêtres, verrières de toit et façades murs-rideaux traditionnels fournis par votre revendeur habituel.

 

Les vitrages isolants SageGlass sont aussi fournis avec un système de contrôle complet SageGlass qui peut être adapté aux exigences spécifiques à votre projet. Le degré de teinte des vitrages SageGlass peut être commandé via le système d’automatisation du bâtiment, via des interrupteurs muraux, une application mobile, ou les trois à la fois. Le câblage du système de contrôle SageGlass est conforme aux critères correspondants aux circuits NEC® classe 2 et dispose d’une source d’alimentation certifiée UL, mais aussi d’un marquage CE.

 

Pour plus d'informations sur le vitrage dynamique SageGlass, merci de consulter notre FAQ ou de nous contacter