< Retour

Qu'est-ce que le verre électrochrome ?

Par SageGlass

14 Février 2018

Si vous souhaitez approfondir vos connaissances sur le verre électrochrome et son rôle dans la création architecturale, vous êtes au bon endroit.

 

Définition du verre électrochrome

Le verre électrochrome (également appelé verre intelligent ou verre dynamique) est un verre qui se teinte électroniquement utilisé pour des fenêtres, verrières, façades et murs-rideaux. Le verre électrochrome, qui peut être contrôlé de façon automatique ou directement par les occupants du bâtiment, est apprécié pour sa capacité à améliorer le confort, à faire entrer un maximum de lumière naturelle,et à offrir une vue sur l'extérieur. Il permet en outre de réduire les coûts énergétiques et offre une plus grande liberté de création aux architectes.

 

Avantages et caractéristiques du verre intelligent

Le verre électrochrome est une solution intelligente pour les bâtiments dans lesquels le contrôle de l’ensoleillement constitue un défi, qu’il s’agisse de salles de classe, d’établissements de santé, d’espaces de bureaux, de commerces, de musées ou d’institutions culturelles. Il est particulièrement approprié aux atriums et verrières. SageGlass a réalisé de nombreuses installations permettant de contrôler l’ensoleillement dans tous ces secteurs, afin de protéger les occupants de la chaleur et de l’éblouissement. Le verre électrochrome préserve la luminosité naturelle et la vue vers l’extérieur, deux éléments associés à un apprentissage plus rapide, un rétablissement accéléré des patients, un plus grand bien-être, une productivité accrue et une baisse de l’absentéisme.

Le verre électrochrome offre une variété d’options de contrôle. Le mode automatique de SageGlass, piloté par des algorithmes exclusifs, permet d’optimiser l’apport de lumière, l’éblouissement, la consommation d’énergie et le rendu des couleurs. Les commandes peuvent également être intégrées au système d’automatisation existant du bâtiment. SageGlass permet enfin aux utilisateurs de modifier manuellement la teinte du vitrage, au moyen d’une commande murale ou d’une application mobile.

En outre, SageGlass aide les propriétaires d’immeubles à atteindre leurs objectifs environnementaux par des économies d’énergie. En maximisant l’énergie solaire ou en la minimisant quand nécessaire , SageGlass permet aux propriétaires de réaliser des économies de coûts tout au long du cycle de vie du bâtiment, les charges énergétiques globales étant réduites de 20 % en moyenne. Mais les propriétaires d’immeubles et leurs occupants ne sont pas les seuls bénéficiaires : les architectes jouissent aussi d’une plus grande liberté de création sans devoir recourir à des stores ou autres dispositifs de protection solaire qui encombrent l’extérieur du bâtiment.

 

Comment fonctionne le vitrage électrochrome ?

Le revêtement électrochrome de SageGlass, constitué de cinq couches de moins d’un 50e de l’épaisseur d’un cheveu humain, est déposé sur un verre qui est ensuite assemblé en vitrage isolant selon les standards traditionnels. Ce dernier pourra être installé dans n’importe quel châssis standard pour fenêtres, verrièreset murs-rideaux.

La teinte du verre électrochrome est contrôlée par le niveau de tension appliqué à la vitre. L’application d’une faible tension électrique assombrit le revêtement, alors que les ions lithium et les électrons se déplacent d’une couche électrochrome à une autre. La suppression de la tension et l’inversion de sa polarité provoquent le retour des ions et des électrons dans leurs couches d’origine, ce qui a pour effet d’éclaircir le vitrage et de le ramener à son état transparent.

Le revêtement électrochrome comprend successivement une couche conductrice transparente (TC), une couche électrochrome (EC), le conducteur ionique (IC), la contre-électrode (CE) et une dernière couche TC. Les deux couches conductrices transparentes prennent ainsi en sandwich la couche électrochrome, le conducteur ionique, et la contre-électrode. Les deux couches TC sont reliées à un panneau de commande. L’application d’une tension positive à la dernière couche de TC, en contact avec la contre-électrode (CE), permet le transfert d’ions lithium de la CE vers la EC à travers l’IC. Les électrons se déplacent simultanément de la CE vers le circuit extérieur, et viennent compenser le gain de charge causé par les ions lithium. C’est ainsi que le phénomène de teinte se déclenche.

 

Comme le verre électrochrome fonctionne avec de très basses tensions électriques, 150 mètres carrés de vitrages SageGlass consomment moins d’électricité qu’une simple ampoule de 60 watts. Le fait de maximiser la lumière naturelle par l’utilisation stratégique de verre intelligent peut réduire la dépendance du bâtiment envers l’éclairage artificiel.

En tant que principal fabricant de verre électrochrome, SageGlass a l’appui de sa société-mère, Saint-Gobain, soit plus de 352 ans d’expertise dans les sciences du bâtiment. SageGlass propose son verre électrochrome dans une variété de formes, de dimensions et de couleurs pour relever les défis de conception. En outre, le vitrage SageGlass est produit dans une usine à la pointe pour qui le respect des normes les plus strictes de sécurité, le souci du détail et l’intégrité sont des priorités. 

Pour en savoir plus sur les produits SageGlass, visitez la page Produits ou contactez-nous ici.