< Retour

Le vitrage électrochrome a un brillant avenir

Par Derek Malmquist, vice-président Marketing

Dec. 22, 2015

Le marché du vitrage électrochrome devrait connaître une forte croissance. Selon n-tech, laboratoire d'études indépendant, le marché du vitrage électrochrome devrait atteindre la barre des 3 milliards de dollars de chiffre d'affaires d'ici 2020 et poursuivre sa croissance pour franchir le cap des 4 milliards de dollars d'ici 2023.

Et les fenêtres intelligentes constituent le segment présentant le plus fort potentiel de croissance, qui devrait être exponentielle en passant d'un marché actuel de 40 millions de dollars à un marché de 500 millions de dollars d'ici 2019.

On peut dire sans trop s'avancer que le secteur a un brillant avenir, à court et à plus long terme. Ici chez SageGlass, nous nous sommes penchés sur les leviers de cette forte croissance et les dernières tendances conceptuelles impactant le marché.

 

  1. Une plus large adoption du vitrage électrochrome

L'adoption du vitrage électrochrome s'est accélérée au cours de ces dernières années. Et nous estimons que cette accélération augmentera l'année prochaine, alors que davantage d'installations servent de référence aux architectes et aux concepteurs de bâtiments. Les architectes font en effet souvent preuve de prudence envers de nouvelles technologies de construction. Mais le nombre croissant de projets de référence contribue à dissiper les inquiétudes autour du vitrage électrochrome: les architectes peuvent désormais se rendre compte par eux-mêmes des avantages de ce vitrage pour les occupants et son effet « wahou ».

Chez SageGlass, nous avons observé une hausse de la taille de nos propres installations. Nous avons par exemple récemment annoncé que plus de 4 600 m² de SageGlass seront installés dans le cadre du projet 3.0 University Placeun nouvel immeuble de bureaux commerciaux LEED V4 Platinum de classe A situé à Philadelphie. Ce projet sera la plus grande installation de vitrage électrochrome à ce jour.

 

  1. L'expansion d'un portefeuille plus diversifié

Le vitrage électrochrome est présent dans un large éventail de bâtiments, mais est essentiellement utilisé pour les établissements d'enseignement supérieur et de santé, ainsi que dans les espaces de bureaux commerciaux. Le vitrage électrochrome poursuivra sa croissance dans ces secteurs. Cependant, nous estimons que le marché du vitrage électrochrome se diversifiera et s'étendra davantage dans le commerce de détail, notamment dans l'hôtellerie et la restauration. Il existe également un potentiel considérable pour le vitrage électrochrome dans les structures liées au transport telles que les aéroports. Nous prévoyons un développement du vitrage dynamique sur les marchés où l'éblouissement solaire et la chaleur extrême sont des problèmes pressants.

Le vitrage dynamique est généralement très apprécié dans des bâtiments occupés par leurs propriétaires, qui peuvent pleinement profiter de son impact positif sur les occupants. En parallèle de la baisse progressive des tarifs du vitrage électrochrome, nous sommes convaincus que les investisseurs se concentreront moins sur les coûts initiaux et davantage sur le retour sur investissement à long terme, notamment les économies d'énergie et le bien-être des occupants.

 

  1. Un plus grand focus sur un design pensé pour l'occupant

Le développement de bâtiments durables est non seulement la bonne attitude à adopter, mais aussi une absolue nécessité dans le monde actuel. Au cours des années à venir, nous prévoyons un basculement plus important vers la création de bâtiments à la fois respectueux de l'environnement et avantageux pour leurs occupants : voilà où le vitrage électrochrome entre en jeu. Il permet en effet aux architectes de concevoir un bâtiment pensé pour ses occupants, qui offre une vue dégagée sur l'extérieur, tout en réduisant considérablement la demande énergétique.

La vie moderne ne doit pas inévitablement nous isoler de la nature. Cette notion gagnant en popularité, le taux d'adoption du vitrage électrochrome continuera d'augmenter.