< Retour

3 conseils pour bénéficier de davantage de lumière naturelle

Par Derek Malmquist, vice-président Marketing

18 Janvier 2016

Les fenêtres établissent le lien entre l'environnement bâti et l'environnement naturel. Elles laissent entrer la lumière du jour, offrent une vue sur l'extérieur, améliorent l'efficacité énergétique des bâtiments et peuvent vraiment transformer l'expérience en intérieur. Mais une abondance de fenêtres peut également s'accompagner d'une abondance de défis.

Il est généralement admis qu'un bâtiment ne peut jamais être doté d'un nombre trop important de fenêtres ; mais aussi que le vitrage présente des défis considérables en matière de régulation solaire. Un vitrage traditionnel à basse émissivité ne régule pas complètement les apports solaires ou l'éblouissement, créant ainsi un environnement incommodant pour les occupants. La solution à ce problème se présente généralement sous la forme d'imposants stores et volets, ce qui crée un obstacle avec la nature et impacte l'esthétique d'un espace. 

Comment peut-on alors intégrer davantage de lumière naturelle afin de créer un environnement confortable et sain et un magnifique espace pour les occupants ?

 

  1. Voir plus loin que le vitrage et les stores traditionnels

Un vitrage traditionnel ne peut réguler ni les apports solaires, ni l'éblouissement associés à la lumière du jour et une quantité incontrôlée de lumière naturelle peut avoir un impact négatif sur les occupants et l'efficacité énergétique. Les bâtiments incapables de tenir compte de l'intensité maximale de la lumière du jour peuvent être incapables d'obtenir une certification LEED v4, qui revêt une importance croissante dans notre paysage architectural actuel où une certification LEED est désormais quasiment une obligation et non une préférence. 

En se teintant pour gérer le rayonnement solaire à tout moment de la journée, le vitrage dynamique permet aux occupants de profiter des bienfaits biophiliques de la nature, tout en atteignant des objectifs en matière d'efficacité énergétique en limitant la dépendance à des systèmes CVC énergivores. En outre, la capacité du vitrage dynamique à s'adapter au soleil permet de lutter contre les effets négatifs de l'éblouissement et des apports solaires, tout en améliorant le confort des occupants en créant un environnement thermique plus agréable. Par ailleurs, le vitrage dynamique élimine le besoin de recourir à de volumineux stores et volets !

 

  1. Réguler la lumière artificielle en temps réel

Des capteurs sensibles à la lumière du jour vous permettent de profiter de l'éclairage naturel intégré à la conception du bâtiment. Lorsque la quantité appropriée de lumière naturelle est disponible, ces capteurs diminuent l'éclairage des luminaires, permettant ainsi aux espaces d'être illuminés uniquement quand et si nécessaire. Ils aident les bâtiments à atteindre leurs objectifs en matière d'efficacité énergétique en s'assurant de limiter leur dépendance à des éclairages électriques au plafond et de recourir à un éclairage électrique seulement en cas de nécessité.

En outre, en optimisant l'éclairage naturel du bâtiment, les capteurs sensibles à la lumière du jour contribuent à minimiser l'éblouissement, améliorant ainsi la productivité globale et le bien-être des occupants.

 

  1. Créer un intérieur favorable à la lumière du jour

Des murs, plafonds et panneaux de stations de travail blancs reflètent la lumière naturelle. Vous pouvez ainsi utiliser cette couleur blanche afin de profiter de la lumière naturelle dans les bâtiments. Cependant, en cas d'intégration de matériaux réfléchissants, vous devez être capable de réguler la quantité de lumière dans les bâtiments, sinon la réflexion de cette lumière pourrait avoir des effets indirects négatifs, notamment une hausse de l'éblouissement.

En cas de mise en œuvre appropriée, la réflexion de cette lumière naturelle peut générer des résultats positifs pour les occupants de votre bâtiment. Dans l'enseignement supérieur, la lumière naturelle peut impacter l'apprentissage ; des études ont démontré que les étudiants travaillant au sein d'environnements éclairés naturellement avançaient 20 à 26 % plus rapidement. En milieu hospitalier, le lien avec la lumière naturelle est associé à l'augmentation des taux de rétablissement et à la réduction du stress professionnel et familial. Et au sein d'un environnement de bureau, une vue éclairée naturellement peut lutter contre des facteurs nuisant à la productivité du lieu de travail, notamment l'absentéisme, la perte de concentration, l'humeur négative ou une santé médiocre.

En ayant connaissance de ces conseils, il est clair que nous ne devons plus reculer devant les défis présentés par l'intégration de plus de vitrage et de lumière naturelle aux bâtiments. Des solutions telles que le vitrage dynamique ouvrent de nouvelles perspectives, offrent davantage de liberté conceptuelle et auront un impact positif sur la productivité et la satisfaction des occupants dans les années à venir.

Languages